31/07/2006

tête en l'air

Ces derniers temps, j'étais la tête dans les nuages. Plutôt dans le soleil. Me prenais pour Icare, certainement. Même pas vu que BlogSpirit changeait complètement. Faut que je lise le nouveau contrat, sinon je risque d'avoir des surprises.

Donc la tête dans le soleil, je ne voyais plus qu'un point noir brûlant, je n'entendais plus le bruit des voitures ni celui des bombes même si lointaines. C'est donc avec tristesse que j'ai abandonné ma conversation avec Icare ou l'un des ses cousins - quelle importance, n'est-ce pas? Je me dis que j'aurais du rester là haut. Les contingences matérielles ou l'instinct de survie, comme vous voulez, m'ont rappellées à l'ordre.

Tout à commencé avec la lecture des Détectives Sauvages de Roberto Bolaño. Après la dernière page, en sortant dans mon jardin, j'ai cru voir le désert. Ce n'était qu'une banale sécheresse de chez nous. Je ne voulais pas le croire et c'est là que j'ai eu l'idée de me foutre la tête dans les nuages, enfin, dans le soleil, parce qu'il n'y avait plus de nuages. Plusieurs mois comme ça. Alors, si vous trouvez ce bouquin, qu'en plus vous achetez la tequila ou le mezcal de là-bas ou l'un de ces vins bien lourds qui ne naissent que dans ces régions, vous aussi vous vous foutrez la tête dans le soleil. 

09/05/2006

Spa...m

Des chieurs viennent de polluer les commentaires de mon blog. Alors je ferme les commentaires de mon blog. La perte n'est pas incommensurable, ce sont les seuls commentaires reçus en deux semaines. Et le nombre de visiteurs n'est tout de même pas extravagant, il n'y a pas de lignes spéciales réservée par Blog Spirit pour mon blog.

Il y a donc des cons qui, dès qu'ils voient quelque chose d'un peu sympatique, un peu décalé, ne peuvent s'empêcher de se foutre les doigts dans le cul et d'étaler leur merde sur ce qui peut leur paraître un peu trop beau. Ce ne sont que de primitifs imbéciles, qui se croient grande gueule et n'ont pas les couilles pour réfléchir. Car lorsqu'ils réfléchissent, ils s'aperçoivent qu'ils sont comme les autres, ni meilleur ni pire, aussi minables que les autres, aussi petits que les autres, aussi ridicules que les autres, brefs, de parfaits anonymes. Pour se regarder comme tel dans la glace tout les matins il faut un peu plus de couilles que vous n'en avez, et c'est ce qui nous rend un peu plus beau que vous, messieurs les cons.

Quelle journée!

29/04/2006

Mes amis de Paypal...

... prennent bien soin de moi. Dès qu'une alerte à l'arnaque effleure leurs cartes Ethernet, ils m'avertissent par mail. C'est tellement bien fait que je pense qu'un super-ordinateur doit gérer tout ça. Ils sont malins, chez Paypal. Ils s'assurrent que j'ai bien reçu l'avertissement de sécurité : Unauthorized access to your PayPal account ! en me demandant mon code et tout ça, ils ne veulent pas faire de conneries, chez Paypal., c'est la qualité et la sécurité avant tout.

C'est dommage, je ne me suis jamais inscrit chez Paypal. Alors, comme je n'ai pas de compte, je ne peux pas leur répondre. C'est ballot, hein?

Pamela et Steven

Pamela et Steven sont des amis très intimes. Enfin je crois. Pamela est gentille, elle veut m'aider dans la vie. Pamela m'envoie des mails pour me proposer des opérations pour rallonger mon sexe. Si Pamela me propose ça, c'est qu'elle connait la longueur de mon sexe, non? Pourtant, je n'ai pas souvenir d'avoir montrer mon sexe à une quelconque Pamela. Et d'ailleurs, il vaudrait mieux pas pour moi. Car je ne pourrais pas cacher ce genre d'aventure à ma compagne. Et ma compagne n'aimerait pas du tout ce genre d'aventure. Mais au fait, si Pamela connais la longueur de mon sexe, est-ce que ma compagne lui en aurait parlé? Ben non, ma compagne n'a pas de copine qui s'appelle Pamela. Alors, que me veux Pamela? Que je la b...e dans une nuit torride, sous le tropique du Cancer avec une b...e longue comme ça? Elle est conne, Pamela. Elle ne comprends rien à l'amour. Alors c'est pas une amie intime.

Steven est sympa, c'est un bon pote. Il me propose, toujours par mail, des montres suisses pour vraiment pas cher. C'est presque un cadeau. Et si c'était un vrai pote, il saurait que c'est bientôt mon anniversaire, il n'aurait pas besoin de me demander mon numéro de carte bancaire. Et en plus, le con, il me cause en américain. Il se croit où, lui? Je suis français! Si t'étais vraiment un pote intime, Steven, tu me causerais en français, tu ne me poserais pas de questions inutiles et tu m'enverrais la montre suisse sans me proposer en plus des pillules bleues de chimiste fou.

Pamela et Steven sont de faux amis intimes. Ils insinuent le doute dans mon esprit pour me diminuer vis à vis de ma compagne. Mais la pire, c'est Pamela, Pamela Green, qu'elle s'appelle. Elle est verte, elle est pas mûre ou elle est blette? Alors la nuit d'amour dans la torride nuit du tropique du capricorne, avec l'âme de l'âne en rut, tu te la fous où je pense!

Non mais!

26/04/2006

un jour vide

J'ai un jour à la tête vide. Incapable de penser, de m'indigner. Un jour vide. Alors je branche la ouaib-radio, je tourne le bouton jusqu'à Radio Flemme et je laisse passer le temps. J'en ai essayé des tas, des ouaib-radios, mais, depuis que je connais Radio Flemme, j'y reviens toujours. Je peux travailler sans être dérangé par des débiles débitants platitudes vulgaires sur vulgaires idées fausses. Et la musique me plaît. Un peu la FM des années 80.

C'est un jour vide rempli de cette musique calme, propice à la sieste. C'est un jour vide et je n'ai plus rien à dire.